Activités

04/02/2019– Journée d’étude – Les nouveaux métiers des musées

 

Section Fédérée de Normandie de l’Association Générale des Conservateur des Collections Publiques de France

Lundi 4 février 2019 – Musée d’art et d’histoire Baron-Gérard – Bayeux

La journée de rencontre est largement ouverte, n’hésitez pas à transmettre l’information à vos collègues et élus

INSCRIPTIONS : Merci de bien vouloir vous inscrire ici notamment pour la bonne organisation du repas et des visites : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1rI9G6ychZU7Nx0WD-MoSZYhhSoSdp45vAN5IsprS0Ao/edit?usp=sharing

Nous en profitons pour vous inviter à adhérer ou à renouveler votre adhésion à la Section Fédérée de Normandie de l’AGCCPF – Pour rappel elle est ouverte à tous les professionnels gérant des collections (conservation/médiation…) – Nous collecterons les bulletins d’adhésion et les chèques le 4 février à l’issue de la journée – Toutes les informations : https://www.agccpf.com/adherer

1/ Accueil : 9h30/9h45

Mot accueil par le président de la section fédérée et par le directeur du musée de Bayeux

 2/ Introduction – 9h45/10h, par Véronique Notin, conseillère musées à DRAC Normandie et membre de la section fédérée

Qu’attend-on d’un musée aujourd’hui ? Quelles en sont les grandes problématiques actuelles ?

   3/Etat des lieux – 10h/11h

Quels sont les métiers présents dans le musée ? Toutes les missions sont-elles couvertes ? Quelles disparités en fonction des tutelles, des territoires, des ambitions, des tailles d’établissements… ?

Format table ronde réunissant :

  • Présentation à l’échelle de la région : Margot Frénéa, coordinatrice du Réseau des Musées de Normandie
  • Les mises en œuvre opérationnelles : Virginie Sampic, directrice des affaires culturelles Ville de Fécamp

   4/Les musées en mouvement – 11h-13h

Quels sont les nouveaux enjeux en termes de métiers dans les musées ?

Format table ronde réunissant :

  • Les prestations externalisées : Bernard Hasquenoph, journaliste et auteur du blog Louvre pour tous
  • Les mutualisations musées/archives, musées/bibliothèques, musées/VPAH, etc. : le cas d’Elbeuf : Marie Sanchez, directrice de la Fabrique des savoirs, et Nicolas Coutant, Musée national de l’Education, ancien directeur du musée d’Elbeuf
  • Les métiers du numérique, l’exemple du MuMa musée d’art moderne André Malraux : Annette Haudiquet, conservateur en chef et directrice et Claire Palué, responsable du numérique
  • Une évolution cruciale, les métiers de la sécurité : Frédéric Franck, administrateur des Catacombes de Paris, ancien administrateur du musée des impressionnismes de Giverny

5/ Déjeuner – 13h/14h – Inscription obligatoire en ligne pour le repas

 6/ Présentation de leurs travaux par les lauréates du prix des musées normands – 14h/15h30

 7/ Assemblée générale de la Section Fédérée Normandie de l’AGCCPF – 15h30/17h

Points à l’ordre du jour :

  • élection du conseil d’administration
  • bilans statutaires : rapport moral, rapport d’activité, rapport financier
  • Perspectives pour le Prix des musées normands 2019
  • Perspectives pour la journée d’étude 2020

 

8/ Visite du musée – 17h/18h

 Merci à la Ville de Bayeux, Antoine Verney et  ses équipes pour leur accueil

Secrétariat SFN : mariannelombardi0502@gmail.com – 02 32 08 71 04

 

Publication – Prix des Musées normands 2019

Dans le cadre du « Prix des musées normands », notre association, soutenue par la DRAC Normandie, a le plaisir de récompenser des travaux de thèse et de Master 2. Le jury, qui s’est réuni le 24 septembre 2019 au musée de Trouville, a décidé d’attribuer le prix à :

Danièle Vial, Les méduses : histoire de leur classification, de leurs moyens d’étude et de leur représentation, de l’Antiquité à la fin du XIXe siècle, doctorat, Lyon I, 2018

Jonas Le Mort, Étude d’un Metriorhynchus provenant des falaises des Vaches Noires, master 2, Rennes I, 2019

Malina Robert, Le mobilier des contextes funéraires de Juliobona (Lillebonne, Seine-Maritime). Contribution à l’étude de l’instrumentum romain de l’estuaire de la Seine, master 2, université de Nantes, 2016

La présentation de ces travaux sera prochainement mise en ligne ici.

Publication – Prix des Musées normands 2018

Dans le cadre du « Prix des musées normands », notre association, soutenue par la DRAC Normandie, a eu le plaisir de récompenser des travaux de thèse et de Master 2:

  • Marie-Clémence Régnier, Vies encloses, demeures écloses. Le grand écrivain français en sa maison-musée (1879-1937), Doctorat en littérature française, université Paris-Sorbonne : Découvrez ici un article résumant son propos
  • Charlotte André, Étude d’une vertèbre de dinosaure sauropode trouvée dans le Jurassique supérieur (Kimméridgien) de Cricquebeuf, Double Master STPE (Sciences de la Terre, des Planètes et de l’Environnement) encadré par l’université de Lille (France) et l’université d’Uppsala (Suède) : Découvrez ici un article résumant son propos
  • Aénora Le Belleguic-Chassagne, La place des attachés territoriaux de conservation du patrimoine au sein des établissements muséaux, Master 2 Arts, Lettres, Langues. Master muséologie, muséo-expographie, Université de Lille : Découvrez ici un article résumant son propos

 

Décès de notre collègue Jean-Jacques Berteaux

Nous apprenons le décès de notre collègue Jean-Jacques Bertaux.

Il est né en 1933, à Cherbourg (Manche). Ses études le conduisent à Caen, en 1952, alors que le musée de Normandie fondé en 1946 est encore hébergé dans des baraquements provisoires. Après une mission à l’inventaire des monuments historiques, Jean-Jacques Bertaux devient assistant au musée en 1962, l’année même de la première ouverture au public. Il y conduira toute sa carrière et en sera le directeur de 1982 à 1998.

Très impliqué dans la vie de l’AGCCPF, il fut président de la section fédérée Basse-Normandie, vice-président de l’AGCCPF dont il assura la présidence à partir de 1989. Il entraîna l’association dans les travaux préparatoires qui donnèrent naissance aux statuts des conservateurs ainsi qu’aux réflexions sur les premiers projets de loi sur les musées qui ne purent malheureusement aboutir. Il s’était beaucoup attaché à associer les sections fédérées au conseil d’administration national.

En 2009 Jean-Jacques Bertaux publiait le manuscrit du journal de route du musée, document unique sur un projet en devenir entre 1946 et 1956.

Nous transmettons à ses proches nos très sincères condoléances.